Vaccination : les professionnels et résidents des foyers de vie et d'hébergement enfin prioritaires

La vaccination s’ouvre enfin aux résidents et aux professionnels des établissements d’hébergement non médicalisés pour adultes handicapés tels que les foyers de vie ou foyers
d’hébergement, annonce la secrétaire d’État aux Personnes handicapées. Réclamée par les fédérations depuis plusieurs mois, cette nouvelle phase de la vaccination intervient alors que « près de 90 % des résidents de foyers d’accueil médicalisés et de maisons d’accueil spécialisées (MAS) ont reçu une première dose », précise Sophie Cluzel.

Les injections seront effectuées au moyen du vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna), quel que soit l’âge des résidents. Afin de tenir compte des besoins particuliers d’accompagnement des personnes, trois modalités d’organisation de la campagne sont ouvertes :

*en centres de vaccination ;
*en faisant appel à des équipes mobiles de vaccination ;
*par mutualisation entre établissements social et médico-social ou avec un établissement de santé voisin ;

Par ailleurs, la Haute autorité de santé (HAS) demande d’aller encore plus loin en ouvrant la vaccination aux aidants de personnes fragiles. En premier lieu, elle préconise de vacciner tous les aidants familiaux de personnes âgées en perte d’autonomie, puis ceux des personnes handicapées dès lors que ces dernières sont vaccinées. « La vaccination des proches aidants permet de pallier les difficultés éventuelles de ces populations fragiles à maintenir les gestes barrières » et « de protéger la continuité des soins quotidiens », relève la HAS.

Enfin, elle appelle au renforcement de la vaccination de l’ensemble des professionnels du médico-social.

Plus d'info ici


RETOUR

Merci pour votre soutien !

Envie de s'engager un peu plus dans
l'association ?
Aidez-nous en réalisant un don !