google +

Etude du CREAI Bourgogne

Une étude du CREAI Bourgogne
Cette étude qui démontre combien il est nécessaire de réfléchir et d'agir au regard de tous ces aspects.

Des injonctions à aller mourir ailleurs!
« Des personnes en fin de vie, on n'en a pas. Dieu merci !
Il y a eu des décès mais traités en externe. Les gens ici [les autres résidents handicapés] ne les ont pas vu décliner, c'est plus simple.
Tout se passe à l'hôpital [ton de soulagement]. Bon jusqu'à présent... »
Directeur d'un FH (déficience intellectuelle)
« Les résidents qui vont mal, on ne les garde pas, on les envoie en long séjour,
au service des chroniques au centre hospitalier ...mais...bon, ... on angoisse d'être maltraitant parce qu'on sait que les conditions d'accompagnement sont difficiles. On ne sait pas trop comment ça se passe... [ton gêné] ».
Cadre de santé d'un FV et FAM (déficiences intellectuelle et psychique)
« Je n'ai pas renvoyé le questionnaire parce qu'on n'a jamais eu de décès ici.
On n'est pas concernés. C'est pas médical ici, c'est un lieu de vie.
Ici on ne fait pas de soins palliatifs, on n'est pas équipé pour ça, je n'ai pas d'infirmière la nuit. On a des limites, on peut juste faire des soins de confort. »
Directeur d'un FV et FAM (déficience intellectuelle)

Télécharger le document : etude-creai-bourgogne.comment-meure.pdf (719.16 Ko - 12/10/2015)